Winslow Homer est né à Boston, dans le Massachusetts, le 24 février 1836 et est décédé le 29 septembre 1910, il était un peintre paysagiste et un graveur américain, surtout connu pour ses sujets marins. Il est considéré comme l'un des peintres les plus importants du dix-neuvième siècle en Amérique, et une figure prééminente dans l'art américain. En grande partie autodidacte, Homer a commencé sa carrière comme illustrateur commercial. Il a ensuite pris la peinture à l'huile et a produit des travaux caractérisés par le poids et la densité. Il a également beaucoup travaillé à l'aquarelle, la création d'une œuvre fluide et prolifique, surtout la chronique de ses vacances au travail.

Homer est le deuxième des trois fils de Charles Savage Homer et d’Henrietta Benson, tous deux issus de Nouvelle-Angleterre. Sa mère était une aquarelliste amatrice douée et le premier professeur d'Homère. Elle et son fils ont eu une relation étroite tout au long de leur vie. Homer a pris beaucoup de ses atouts, y compris son calme, son volontarisme, son audace, son laconisme, sa nature sociable, son sens de l'humour, et son talent artistique. Homer à eu une enfance heureuse, principalement dans les régions rurales, puis à Cambridge, Massachusetts. Il était un étudiant moyen, mais son talent artistique était évident dès ses premières années.

Le père d'Homer était un homme d'affaires agité, toujours à la recherche de bonnes affaires. Quand Homer avait treize ans, Charles a renoncé à l'entreprise de quincaillerie pour chercher fortune dans la ruée vers l'or en Californie. Quand cela a échoué, Charles à quitté sa famille et s’est rendu en Europe pour lever des capitaux pour d'autres activités, pour devenir riche rapidement, mais cela ne s’est pas matérialisé.

Après l'obtention du diplôme au lycée d'Homer, son père a vu une annonce dans un journal et s’est arrangé pour le mettre en apprentissage. L'apprentissage d'Homer qui a 19 ans se passe chez « JH Bufford », un lithographe commercial de Boston, c’était une bonne formation, mais « l'expérience ne mène nulle part». Il a travaillé de façon répétitive sur les couvertures de partitions et d'autres travaux commerciaux pendant deux ans.

Dès qu’il a quitté cette carrière, Homer a déclaré un peu plus tard: « Je n'ai eu aucun maître, et ne veux jamais en avoir »

La carrière d'Homer comme illustrateur a duré près de vingt ans. Il a contribué aux illustrations de la vie rurale de Boston, et de la vie en Nouvelle-Angleterre pour des magazines tels que « Ballou’s Pictorial » et « Harper’s weekly », à un moment où le marché des illustrations se développe de plus en plus rapidement. Ses premières œuvres, des gravures principalement commerciales des scènes sociales urbaines et de campagnes, sont caractérisées par des contours propres, des formes simplifiées, un important contraste entre la lumière et l'obscurité. Des qualités qui sont restées importantes tout au long de sa carrière. Son rapide succès est du principalement à cette forte maîtrise de la conception graphique, et aussi de l'adaptabilité de ses dessins à la gravure sur bois.